Comment aider la faune

Plus de 25 ans au service de la biodiversité au Québec!

Campagne de financement

La Fondation de la faune aide les organismes qui réalisent des projets de conservation des habitats de la faune au Québec. Ces interventions emploient des milliers de personnes et leurs efforts profitent à la faune et à tous ceux qui fréquentent leurs habitats. Que vous soyez ornithologue, adepte de randonnée, de chasse, de pêche ou tout simplement passionné de nature, posez un geste concret. Cette année, donnez à la Fondation pour maintenir une forêt vivante pour tous !

FAIRE UN DON UNIQUE DEVENIR DONATEUR MENSUEL
don EN LIGNE EN LIGNE
FORMULAIRE (PDF) FORMULAIRE (PDF)
  LES AVANTAGES

Voir le calendrier

Une forêt riche en espèces est une forêt vivante

Les milieux forestiers du Québec, des bois feuillus du sud aux forêts résineuses du nord, couvrent 1,3 million de km2. Ils abritent pas moins de 650 espèces de vertébrés : mammifères, oiseaux, poissons, amphibiens et reptiles. Ces forêts dans lesquelles on aime se promener, chasser, pêcher, observer la faune ou tout  simplement se reposer, sont d’une grande richesse à tous points de vue et elles méritent une attention particulière.

Un des objectifs de la Fondation est de s’assurer que les besoins de la faune soient pris en compte lors des activités de récolte de bois et d’aménagement forestier. Une gestion forestière qui imite le plus possible la nature permet de diminuer les écarts écologiques entre la forêt aménagée et la forêt naturelle. La conservation volontaire et la protection intégrale de milieux forestiers exceptionnels pour la faune sont aussi des initiatives encouragées.

Donnez à la Fondation de la faune
Donner à la Fondation, c’est aider des centaines d’organisations qui réalisent des projets importants pour les habitats de la faune (lien vers les exemples de projets). Donner à la Fondation, c’est participer à ce grand mouvement faunique soutenu par des milliers de gens de toutes les régions qui ont à cœur la faune et ses habitats. Et rappelez-vous : Une forêt vivante est profitable à tous !



Une forêt vivante, des espèces en santé

Découvrez des projets qui seront réalisés grâce au soutien de donateurs comme vous :




Photo: AIR IMEX Ltée

Conserver et protéger des
milieux forestiers exceptionnels

Les forêts de la Montérégie subissent d’énormes pressions dues notamment au développement urbain et à l’agriculture. Une grande variété d’espèces fauniques voient
leurs habitats disparaître ou se fragmenter.

Nature-Action Québec travaille de pair avec les municipalités et les propriétaires de milieux forestiers exceptionnels pour appliquer des mesures de protection ou de conservation.

Il sera ainsi possible de favoriser le maintien de la biodiversité et l’habitat de plusieurs espèces en danger comme le goglu des prés, la salamandre à quatre orteils ou la tortue des bois dans les secteurs en périphérie du parc national de la Yamaska, du mont Saint-Bruno et du mont Rougemont.




Photo : Daniel Dagenais, Québec Couleur Nature 2011


Collaborer avec les Atikamekw
pour l’aménagement de l’habitat de l’orignal

La communauté Atikamekw de Manawan souhaite maintenir des habitats bénéfiques pour l'orignal sur son territoire. Des travaux sylvicoles effectués dans différentes zones prendront ainsi en compte les besoins en nourriture et en abri de l’espèce tout en permettant la récolte du bois. Le plan d’intervention se base sur une cartographie des îlots d'habitats de l’espèce dans le secteur et sur un outil géomatique développé en 2014.



Photo : Manon Malenfant

Planifier la conservation de la gélinotte huppée
Depuis près de 30 ans, le Regroupement des gestionnaires de zecs de la Capitale-Nationale centralise la gestion de cinq zecs de chasse, de pêche et de plein air. Soucieux de faire des aménagements forestiers qui favorisent l’habitat de la petite faune sur ses territoires, le Regroupement reçoit une aide financière de la Fondation afin d’identifier des secteurs propices à la gélinotte huppée.

Ces informations permettront aux zecs de mieux connaître les habitats de leurs territoires et favoriseront l’aménagement de zones favorables à cette espèce prisée par les chasseurs et les randonneurs.




Photo : Luc Farrell
Engager les propriétaires forestiers au maintien des espèces sensibles

L’Agence forestière des Bois-Francs souhaite obtenir un engagement auprès d'une vingtaine de propriétaires forestiers, afin qu'ils intègrent les besoins en
habitat d'espèces fauniques sensibles lors de la réalisation de leurs travaux sylvicoles. À titre d’exemple, lors d’une visite terrain en forêt mature, on soulignera
aux propriétaires la nécessité de conserver des arbres morts de forte dimension pour le grand pic et des superficies de couverts forestiers denses pour la paruline couronnée, un oiseau sensible au morcellement de son habitat.





Joignez-vous au mouvement faunique avec un don mensuel !
Le don mensuel est un moyen simple et efficace d’aider la Fondation de la faune. Ainsi, vous appuyez de façon continue notre mission.



Design Web par Egzakt